Sortie cinéma du 30 janvier 2019

  • Mis à jour : 30 janvier

Critiques extraites de Télérama et autres magazines dont Allociné et Première

Sorties du mercredi 30 janvier 2019

TELERAMA AIME PASSIONNEMENT

Cotation 5/5

- « MINUSCULE 2 - LES MANDIBULES DU BOUT DU MONDE »
Date de sortie 30 janvier 2019 (1h 32min) - De Thomas Szabo, Hélène Giraud - Avec Thierry Frémont, Bruno Salomone, Stéphane Coulon - Genres Animation, Aventure, Famille - Nationalité Français - Distributeur Le Pacte

Notes et critiques
Note de la presse : 4.3/5
Note du public : 3.5/5

Synopsis :
Quand tombent les premières neiges dans la vallée, il est urgent de préparer ses réserves pour l’hiver. Hélas, durant l’opération, une petite coccinelle se retrouve piégée dans un carton… à destination des Caraïbes !
Une seule solution : reformer l’équipe de choc ! La coccinelle, la fourmi et l’araignée reprennent du service à l’autre bout du monde. Nouveau monde, nouvelles rencontres, nouveaux dangers… Les secours arriveront-ils à temps ?

Critique : Télérama par Jérémie Couston
Burlesque, poétique… et entièrement français, ce second opus est encore plus réussi que le précédent.

TELERAMA AIME BEAUCOUP

Cotation 4/5

- « SI BEALE STREET POUVAIT PARLER »
Date de sortie 30 janvier 2019 (1h 59min) - De Barry Jenkins - Avec KiKi Layne, Stephan James, Regina King - Genre Drame - Nationalité Américain - Titre original If Beale Street Could Talk - Distributeur Mars Films

Notes et critiques
Note de la presse : 3.5/5
Note du public : 3.3/5

Synopsis  :
Harlem, dans les années 70. Tish et Fonny s’aiment depuis toujours et envisagent de se marier. Alors qu’ils s’apprêtent à avoir un enfant, le jeune homme, victime d’une erreur judiciaire, est arrêté et incarcéré. Avec l’aide de sa famille, Tish s’engage dans un combat acharné pour prouver l’innocence de Fonny et le faire libérer…

Critique = Les Fiches du Cinéma par Amélie Leray
Le film de Barry Jenkins dépeint la violence de la condition afro-américaine dans les années 1970 à travers une sublime histoire d’amour. En choisissant d’adapter le roman de James Baldwin, le cinéaste lance un écho retentissant à l’actualité.

- « PEARL »
Date de sortie 30 janvier 2019 (1h 20min) - De Elsa Amiel - Avec Julia Föry, Peter Mullan, Arieh Worthalter - Genre Drame - Nationalités Français, Suisse - Distributeur Haut et Court

Notes et critiques
Note de la presse : 3.3/5
Note du public : 2.9/5

Synopsis  :
Léa Pearl s’apprête à concourir pour le prestigieux titre de Miss Heaven. Son entraîneur, Al, espère, grâce à elle, revenir sur le devant de la scène et rien ne pourra les détourner de cet objectif… Mais à quelques heures de la finale, Ben, l’ex-mari Léa débarque avec Joseph, leur enfant, qu’elle n’a pas vu depuis 4 ans.

Critique = Télérama par Mathilde Blottière
Au sein de cet olympe de pacotille, quelque chose de tragique nous tou­che infiniment.

- « THE PLACE »
Date de sortie 30 janvier 2019 (1h 45min) - De Paolo Genovese - Avec Valerio Mastandrea, Marco Giallini, Alba Rohrwacher - Genre Comédie dramatique - Nationalité Italien - Distributeur Bodega Films

Notes et critiques
Note de la presse : 3.0/5
Note du public : 3.0/5

Synopsis  :
Un homme mystérieux, assis à la même table d’un café, reçoit la visite de dix hommes et femmes qui entrent et sortent à toute heure de la journée pour le rencontrer et se confier. Il a la réputation d’exaucer le vœu de chacun en échange d’un défi à relever. Tous se précipitent à sa rencontre. Mais pourquoi et jusqu’où iront-ils pour réaliser leurs désirs ?

Critique :Télérama par Hélène Marzolf
Le scénario s’emberlificote parfois dans des coïncidences vaudevillesques, mais ce conte faustien propose une forme de psychanalyse cruelle et stimulante.

- « ULYSSE & MONA »
Date de sortie 30 janvier 2019 (1h 22min) - De Sébastien Betbeder - Avec Manal Issa, Eric Cantona, Mathis Romani - Genre Drame - Nationalité Français - Distributeur Sophie Dulac Distribution

Notes et critiques
Note de la presse : 2.9/5
Note du public : 3.1/5

Synopsis  :
Il y a quelques années, Ulysse, a mis un terme à sa carrière d’artiste contemporain. Aujourd’hui, il habite seul avec son chien Joseph dans un vieux manoir au milieu de la forêt. Mona a vingt ans et est étudiante aux Beaux-Arts. Un jour, Mona décide de partir à la rencontre d’Ulysse.

Critique : Première par Thierry Chèze
On en sort moins emballé que de l’un des précédents films de Sébastien Betbeder, 2 Automnes, 3 Hivers, parce que le récit a tendance à traîner en longueur et aurait gagné en intensité émotionnelle en moyen métrage.

- « LES ESTIVANTS »
Date de sortie 30 janvier 2019 (2h 08min) - De Valeria Bruni Tedeschi - Avec Valeria Bruni Tedeschi, Pierre Arditi, Valeria Golino - Genre Comédie dramatique - Nationalité Français - Distributeur Ad Vitam

Notes et critiques
Note de la presse : 3.1/5
Note du public : 2.5/5

Synopsis  :
Une grande et belle propriété sur la Côte d’Azur. Un endroit qui semble hors du temps et protégé du monde. Anna arrive avec sa fille pour quelques jours de vacances. Au milieu de sa famille, de leurs amis, et des employés, Anna doit gérer sa rupture toute fraîche et l’écriture de son prochain film. Derrière les rires, les colères, les secrets, naissent des rapports de dominations, des peurs et des désirs. Chacun se bouche les oreilles aux bruits du monde et doit se débrouiller avec le mystère de sa propre existence.

Critique = Première par Sophie Benamon
Servi par une distribution hors pair, Les Estivantsest une comédie politique d’un nouveau genre.

- « UN GRAND VOYAGE VERS LA NUIT »
Date de sortie 30 janvier 2019 (2h 18min) - De Bi Gan - Avec Tang Wei, Huang Jue, Sylvia Chang - Genre Drame - Nationalités Chinois, Français - Titre original Di qiu zui hou de ye wan - Distributeur Bac Films

Notes et critiques
Note de la presse : 3.7/5
Note du public : 2.8/5

Synopsis =
Luo Hongwu revient à Kaili, sa ville natale, après s’être enfui pendant plusieurs années. Il se met à la recherche de la femme qu’il a aimée et jamais effacée de sa mémoire. Elle disait s’appeler Wan Qiwen…

Critique : Les Inrockuptibles par Gérard Lefort
Cette frontière entre le long début et la grande fin n’est pas une ligne de partage mais une ligne de fuite qui autorise toutes les brisures et que l’on y danse d’un pied sur l’autre. Elle est un équateur sans visa, sinon un idéogramme volatil qui, à mi-chemin, tatoue sur l’écran le titre du film, une zone de grande intempérie où, à midiminuit, tout brûle aux rayons d’une lune noire qui nous met la tête à l’envers.

TELERAMA AIME UN PEU

Cotation 3/5

- « À CAUSE DES FILLES..? »
Date de sortie 30 janvier 2019 (1h 40min) - De Pascal Thomas - Avec José Garcia, Marie-Josée Croze, Audrey Fleurot - Genre Comédie - Nationalité Français - Distributeur Paradis Films

Notes et critiques
Note de la presse : 3.0/5
Note du public : 2.9/5

Synopsis  :
À l’occasion d’une noce d’où le mari s’est enfui, à peine la cérémonie terminée, chacun, en guise d’épithalame – ce chant composé à l’occasion d’un mariage – va s’employer à remonter le moral de la mariée. Tous ont leur mot à dire sur l’inconstance, les surprises de la vie conjugale, les péripéties inattendues et les amours malheureuses.

Critique : L’Humanité par Dominique Widemann
Un film plein des charmes cruels de l’amour et des beautés de la vie.

- « DON’T FORGET ME »
Date de sortie 30 janvier 2019 (1h 28min) - De Ram Nehari - Avec Nitai Gvirtz, Moon Shavit, Tal Berkovich - Genre Drame - Nationalités Israélien, Français, Allemand - Distributeur JHR Films

Notes et critiques
Note de la presse : 2.8/5
Note du public : 2.9/5

Synopsis  :
Niel, jeune tubiste de 27 ans souffrant de troubles psychiques, est en phase de réadaptation. Lorsque son ami d’enfance lui propose de rejoindre son groupe de rock et de partir en tournée, Niel entre dans une phase de manie, quitte son foyer et le rejoint à Tel Aviv.
Tom, 24 ans, est hospitalisée au service fermé des troubles de l’alimentation. Quand elle croise Niel à une soirée caritative, elle le séduit, et profite de son aide pour s’échapper de l’hôpital.
Petit à petit, leur cavale nocturne révèle leur passion, et leur désir de redevenir ceux qu’ils étaient…

Critique : Télérama par Cécile Mury
Un « conte de fous » délicat, loin des normes et des clichés.

- « LE PREMIER MOUVEMENT DE L’IMMOBILE »
Date de sortie 30 janvier 2019 (1h 21min) - De Sebastiano d’Ayala Valva - Avec acteurs inconnus - Genre Documentaire - Nationalités Italien, Français - Distributeur Les Films des Deux Rives

Notes et critiques
Note de la presse : 3.0/5
Note du public : 3.0/5

Synopsis  :
Le souvenir d’enfance d’une musique terrifiante met le réalisateur en quête de son mystérieux aïeul, le compositeur Giacinto Scelsi. Déclarant ne pas être l’auteur de sa musique et la recevoir des divinités, Scelsi interdisait qu’on le prenne en photo et vivait reclus dans son appartement à Rome. Ici, vers la fin de sa vie, il enregistra ses mémoires et sa pensée sur des bandes magnétiques, qu’il demanda de ne rendre publiques que quinze ans après sa mort. Scelsi revient dans ce film, tel un esprit, sous la forme qu’il a toujours privilégiée : l’onde sonore. Le réalisateur part à sa rencontre en écoutant sa voix, sa musique et les interprètes que Scelsi a choisi pour interpréter son œuvre. Une plongée verticale dans l’univers spirituel et sonore d’un artiste invisible.

Critique : Les Inrockuptibles par Bruno Deruisseau
Si le film est réussi, tant comme voyage dans un pays sonore énigmatique que comme portrait d’un homme à travers la trace qu’il a laissée sur les êtres et les ondes, on regrette toutefois qu’il ne fasse pas assez confiance dans sa capacité à retranscrire visuellement la singularité de l’œuvre de Scelsi.

- « SKATE KITCHEN »
Date de sortie 30 janvier 2019 (1h 47min) - De Crystal Moselle - Avec Kabrina Adams, Emmanuel Barco, Rachelle Vinberg - Genre Drame - Nationalité Américain - Distributeur Makadam Distribution

Notes et critiques
Note de la presse : 3.0/5
Note du public : 3.2/5

Synopsis  :
A New-York, la vie de Camille, une adolescente solitaire et introvertie va radicalement changer en intégrant un groupe de jeunes filles skateuses appelé Skate Kitchen. Cette bande éprise de liberté et sa rencontre avec un jeune skateur énigmatique vont l’éloigner de sa mère avec qui elle s’entend de moins en moins.

Critique : Cahiers du Cinéma par Quentin Papapietro
Moselle semble elle-même un peu engoncée dans certains clichés du cinéma indépendant ? : gros plans, lens flare, flous, sur fond de guitares planantes. On est loin de la saleté naïve et jubilatoire d’un Wassup Rockers.

- « SORRY TO BOTHER YOU »
Date de sortie 30 janvier 2019 (1h 51min) - De Boots Riley - Avec Lakeith Stanfield, Tessa Thompson, Jermaine Fowler - Genres Comédie, Fantastique, Science fiction - Nationalité Américain - Distributeur Universal Pictures International France

Notes et critiques
Note de la presse : 3.7/5
Note du public : 3.4/5

Synopsis  :
Interdit aux moins de 12 ans
Après avoir décroché un boulot de vendeur en télémarketing, Cassius Green bascule dans un univers macabre en découvrant une méthode magique pour gagner beaucoup d’argent. Tandis que sa carrière décolle, ses amis et collègues se mobilisent contre l’exploitation dont ils s’estiment victimes au sein de l’entreprise. Mais Cassius se laisse fasciner par son patron cocaïnomane qui lui propose un salaire au-delà de ses espérances les plus folles…

Critique = Cahiers du Cinéma
par Florence Maillard
Un débordement constant d’idées fortes ou moins fortes, abouties ou à peine esquissées, mais joyeusement fracassantes.

TELERAMA N’AIME PAS MAIS CE N’EST PAS UNE RAISON POUR NE PAS Y ALLER

Cotation 2/5

- « L’AMOUR DEBOUT »
Date de sortie 30 janvier 2019 (1h 23min) - De Michaël Dacheux - Avec Paul Delbreil, Adèle Csech, Samuel Fasse - Genre Drame - Nationalité Français - Distributeur Epicentre Films

Notes et critiques
Note de la presse : 3.2/5
Note du public : 3.1/5

Synopsis  :
Martin, dans un dernier espoir, vient retrouver Léa à Paris. Ils ont tous deux vingt-cinq ans et ont vécu ensemble leur première histoire d’amour. Désormais, chacun s’emploie, vaille que vaille, à construire sa vie d’adulte.

Critique : Première par Thierry Chèze
Mais, par-delà des longueurs dommageables et une interprétation inégale, ce cinéma amoureux de celui des autres finit surtout par se noyer dans ce catalogue d’hommages et de références. Et il ne parvient réellement jamais à faire entendre sa propre voix singulière. Qui trop embrasse, parfois mal étreint…

- « FAHAVALO, MADAGASCAR 1947 »
Date de sortie 30 janvier 2019 (1h 30min) - De Marie-Clémence Paes - Avec acteurs inconnus - Genre Documentaire - Nationalités Français, Malgache, Belge, Qatarien, Cap-Verdiens - Distributeur Laterit Productions

Notes et critiques
Note de la presse : /5
Note du public : 3.3/5

Synopsis  :
À Madagascar en 1947, les rebelles insurgés contre le système colonial sont appelés fahavalo, « ennemis » de la France. Les derniers témoins évoquent leurs longs mois de résistance dans la forêt, armés seulement de sagaies et de talismans.
Les images d’archives inédites filmées dans les années 40 dialoguent avec les scènes de la vie quotidienne dans les villages aujourd’hui. Les récits des anciens et la musique hypnotique de Régis Gizavo nous transportent dans le passé pour découvrir cette histoire refoulée.

Critique =

TELERAMA N’A PAS D’AVIS A VOUS DE VOUS FAIRE UN

- « QU’EST-CE QU’ON A ENCORE FAIT AU BON DIEU ? »
Date de sortie 30 janvier 2019 (1h 39min) - De Philippe de Chauveron - Avec Christian Clavier, Chantal Lauby, Ary Abittan - Genre Comédie - Nationalité Français - Distributeur UGC Distribution

Notes et critiques
Note de la presse : 2.7/5
Note du public : 3.6/5

Synopsis  :
Le retour des familles Verneuil et Koffi au grand complet !
Claude et Marie Verneuil font face à une nouvelle crise.
Leurs quatre gendres, Rachid, David, Chao et Charles sont décidés à quitter la France avec femmes et enfants pour tenter leur chance à l’étranger.
Incapables d’imaginer leur famille loin d’eux, Claude et Marie sont prêts à tout pour les retenir.
De leur côté, les Koffi débarquent en France pour le mariage de leur fille. Eux non plus ne sont pas au bout de leurs surprises…

Critique :Les Inrockuptibles par Théo Ribeton
Protégé par le triste cliché qui voudrait que les comédies populaires s’adressent à une moitié de France tout en servant de repoussoir à l’autre, Chauveron répète dans son plan de sorties en salle le maître-mot de son œuvre : l’apologie de la division.

- « L’INTERVENTION »
Date de sortie 30 janvier 2019 (1h 38min) - De Fred Grivois - Avec Alban Lenoir, Olga Kurylenko, Michaël Abiteboul - Genre Action - Nationalité Français - Distributeur SND

Notes et critiques
Note de la presse : 2.8/5
Note du public : 3.0/5

Synopsis  :
1976 à Djibouti, dernière colonie française. Des terroristes prennent en otage un bus d’enfants de militaires français et s’enlisent à une centaine de mètres de la frontière avec la Somalie. La France envoie sur place pour débloquer la situation une unité de tireurs d’élite de la Gendarmerie.
Cette équipe, aussi hétéroclite qu’indisciplinée, va mener une opération à haut risque qui marquera la naissance du GIGN.

Critique : aVoir-aLire.com par Frédéric Mignard
Du cinéma de genre français roublard, mais efficace.

- « LES ÉLÉPHANTS PERDUS »
Date de sortie 30 janvier 2019 (1h 33min) - De Claude Andrieux - Avec René De Angelis, Johan Andrieux, Marie Kauffmann - Genre Comédie dramatique - Nationalités Français, Islandais - Distributeur Moonriver Entertainment

Notes et critiques
Note de la presse : /5
Note du public : 3.4/5

Synopsis  :
Deux hommes débarquent du Ferry dans un port islandais. Maxime, 22 ans, contrebassiste, est en pleine déprime existentielle après une rupture amoureuse.
Il a rendez- vous pour pour une audition avec Björk, chanteuse islandaise internationalement reconnue.
Mickey, chauffeur routier au chômage, l’accompagne.
Les voila partis en voiture, contrebasse sur le toit, pour un huis clos de 800 Kms a travers déserts volcaniques et côtes déchiquetées. Les relations entre ces deux paumés de la vie vont rapidement se dégrader.

Critique :

- « P’TITES HISTOIRES AU CLAIR DE LUNE »
Date de sortie 30 janvier 2019 (0h 39min)- De Miyoung Baek, Mohammad Nasseri plus - Avec acteurs inconnus - Genre Animation - Nationalités Sud-Coréen, Iranien, Britannique - Distributeur Les Films du Whippet

Notes et critiques
Note de la presse : /5
Note du public : 2.9/5

Synopsis =
A partir de 3 ans
4 courts métrages dont l’Héroïne est la Lune. Attirés par sa lumière, des enfants, des loups et même un renard voudraient décrocher la lune. Mais que se passera-t-il si la lune venait à disparaître au beau milieu de la nuit ? Ce programme offre aux tout-petits, curieux et désireux de s’amuser, une porte vers un imaginaire où la lune attise tous les désirs.

  • OÙ EST LA LUNE ? de Miyoung Baek - 2017 - 6min30
    Dans un univers où les humains et les animaux dorment dans des Lunes. Un enfant qui ne dort pas rencontre un poisson. De leur rencontre naît une grande amitié, mais le petit garçon perd sa lune ! Commence alors un road-movie pour la retrouver…
  • MA LUNE, NOTRE LUNE de Mohammad Nasseri - 2016 - 10min
    Quatre enfants jouent avec un cerf-volant et soudain celui-ci vient s’enrouler autour de la lune. Fascinés, les enfants la décroche, la ramène à terre, la coupe et se la partage. Chacun amène alors un morceau chez lui. Mais un ciel noir et sans lune, rendra-t-il les enfants heureux ?
  • IL ÉTAIT UNE FOIS... LA LUNE ET LE RENARD de Babak Nazari - 2005 - 12min
    Cette nuit-là, la lune n’a jamais paru si belle et si proche de la Terre.. Ébloui d’amour, le petit renard gravit la montagne, saisit la lune, la décroche et la ramène dans sa tanière…
  • P’TIT LOUP de An Vrombaut - 1992 - 5min32
    Une meute joyeuse de loups joue avec un mouton. P’tit loup, lui, préfère jouer avec la lune ! Une nuit, il se retrouve accroché à elle ! Les autres loups arriveront-ils à le décrocher ?

Critique :

- « LA GRANDE AVENTURE »
Date de sortie 30 janvier 2019 (1h 35min) - De Arne Sucksdorff - Avec Kjell Sucksdorff, Anders Nohrborg, Holger Stockman - Genres Aventure, Documentaire - Nationalité Suédois - Titre original Det stora äventyret - Distributeur Malavida

Notes et critiques
Note de la presse : /5
Note du public : 3.2/5

Synopsis  :
A partir de 6 ans
Dans la campagne suédoise, deux garçonnets, Anders et Kjell, recueillent et élèvent en secret une loutre, Utti. Mais il devient rapidement difficile pour eux de subvenir à ses besoins…

Critique :

- « MALÉVOZ »
Date de sortie 30 janvier 2019 (1h 02min) - De Anne Theurrilat - Avec Patrick Alluin, Didier Bailly, Jean-Michel Bonnarme - Genre Documentaire - Nationalité Suisse - Distributeur Cinéma Saint-André des Arts

Notes et critiques
Note de la presse : /5
Note du public : /5

Synopsis  :
Invitée dans la résidence d’artistes de l’hôpital de Malévoz (Valais, Suisse) pour y monter un spectacle, l’auteur-cinéaste décide de sortir des murs et d’aller à la rencontre du monde hospitalier. Déplaçant son piano d’un lieu à l’autre, elle se sert d’extraits d’une comédie musicale pour créer une confrontation avec le personnel médical. Une manière poétique d’entrer en interaction avec le réel de cet établissement.

Critique :