Cinéma et histoire militaire : La Légion saute sur Kolwsezi

  • Mis à jour : 4 février

Le 9 janvier 1980, le film « La légion saute sur Kolwezi » de Raoul Coutard, sort sur les écrans français. Il relate les opérations du sauvetage de Kolwezi en 1978. Le film est fondé sur le livre du même titre, de Pierre Sergent, paru en 1979.

Synopsis =
Mai 1978. Des rebelles katangais venant de Zambie et d’Angola attaquent la garnison zaïroise qui fuit sans combattre, s’emparent de Kolwezi et l’isolent du reste du monde. 3 000 coopérants européens et américains sont pris en otage et menacés à tout moment d’un massacre collectif alors que la population de Kolwezi choisit son camp, pour ou contre les insurgés, victimes terrorisées ou meurtriers hystériques.
La France et la Belgique veulent et vont réagir. Mais entre l’attente d’un accord de l’ONU et les tergiversations politiques, les soldats piaffent pendant que les massacres s’amplifient. Finalement les légionnaires parachutistes du 2e R.E.P. sautent sur Kolwezi.
La réaction tardive des coalisés permettra malgré tout de sauver une grande partie des expatriés mais causera des déchirements avec les populations locales abandonnées à leur sort dans une ville remplie de cadavres et détruite en grande partie.

Distribution
Bruno Cremer : Pierre Delbart
Jacques Perrin : l’ambassadeur Berthier
Laurent Malet : Philippe Denrémont
Pierre Vaneck : le colonel Grasser
Mimsy Farmer : Annie Debrinn
Giuliano Gemma : l’adjudant Fédérico
Robert Etcheverry : le colonel Dubourg
Jean-Claude Bouillon : Maurois
Jean Seberg (décède pendant le tournage ; elle est remplacée par Mimsy Farmer)