Cinéma et histoire militaire _ Le Cambodge - Force françaises de l’APRONUC

  • Mis à jour : 13 février

Les forces françaises de l’Apronuc au Cambodge de mai 1992 à décembre 1993

Après la signature des accords de Paris le 23 octobre 1991, l’ONU envoie au Cambodge une première mission d’observation et de conciliation, la Miprenuc (Missionpréparatoire des Nations-unies au Cambodge), du 15 novembre 1991 au 15 mars 1992, afin de « maintenir l’élan du processus de paix ».

L’Apronuc (Autorité provisoire des Nations-unies au Cambodge) prolonge cette mission, avec tous les pouvoirs nécessaires pour organiser des élections générales en mai 1993 et pour former un nouveau gouvernement.

La France participe à la composante militaire de cette force par le déploiement de 1 200 hommes qui réalisent des actions de déminage des zones sensibles, de formation des soldats cambodgiens au déminage et à la défense du pays, d’encadrement de la police locale, de sauvegarde du patrimoine, de protection et d’assistance médicale à la population civile et d’aide au retour des 370 000 exilés. Le retrait final de l’Apronuc du Cambodge a lieu le 13 novembre 1993.

Vidéos =
Reportage FR2 _

Reportage de FR3_ 2 decembre 1992
Cambodge : 6 casques bleus de l’APRONUC chargé de rétablir la paix, sont retenus en otage par les Khmers Rouges qui refusent toujours de participer au retour à la paix.-

8 RPIMA APRONUC 1992 CAMBODGE