Sorties cinéma du 11 mars 2020

  • Mis à jour : 14 mars

Critiques extraites de Télérama et autres magazines dont Allociné et Première

Sorties du mercredi 11 mars 2020

TELERAMA AIME BEAUCOUP

Cotation 4/5

- « LA BONNE ÉPOUSE »
11 mars 2020 / 1h 49min / Comédie - De Martin Provost - Avec Juliette Binoche, Yolande Moreau, Noémie Lvovsky - Nationalités Français, Belge

Notes et critiques
Note de la presse : 3.4/5
Note du public : 3.4/5

Synopsis  :
Tenir son foyer et se plier au devoir conjugal sans moufter : c’est ce qu’enseigne avec ardeur Paulette Van Der Beck dans son école ménagère. Ses certitudes vacillent quand elle se retrouve veuve et ruinée. Est-ce le retour de son premier amour ou le vent de liberté de mai 68 ? Et si la bonne épouse devenait une femme libre ?

Critique : Télérama par Marie Sauvion
Actrices étincelantes, réalisation intelligente : une réussite.

- « LES VISAGES DE LA VICTOIRE »
11 mars 2020 / 1h 33min / Documentaire - De Lyèce Boukhitine - Nationalité Français

Notes et critiques
Note de la presse : 3.5/5
Note du public : 3.2/5

Synopsis  :
Elles s’appellent Chérifa, Aziza, Jimiaa, Mimouna... Des femmes dont on n’entend quasiment jamais la parole. Les femmes des Immigrés des Trente Glorieuses. Elles ont dû renoncer à leurs désirs de jeunesse, pour suivre des hommes qu’elles n’ont presque jamais choisis, et se résigner à leur sort, afin d’élever leurs enfants du mieux qu’elles ont pu. Leur victoire, c’est leur résilience, et leur volonté d’émancipation, qui leur donnent au visage un sourire de jeune fille, comme retrouvé au fond du cœur.

Critique : Télérama par Marie Cailletet
Respectueux du rythme de leurs confidences, captant tout en pudeur sur leurs visages les traces d’une blessure ou d’un bonheur, le documentaire se révèle hommage délicat à leur rôle déterminant.

- « KONGO »
11 mars 2020 / 1h 10min / Documentaire - De Hadrien La Vapeur, Corto Vaclav - Nationalités Français, Congolais

Notes et critiques
Note de la presse : 3.8/5
Note du public : 3.2/5

Synopsis  :
À Brazzaville, un monde invisible régit le monde visible. L’apôtre Médard se démène pour guérir les malades victimes de mauvais sorts. Mais sa vie bascule lorsqu’on l’accuse publiquement de pratiquer la magie noire.

Critique : Télérama par Frédéric Strauss
Un stupéfiant et passionnant micmac.

- « VIVARIUM »
11 mars 2020 / 1h 38min / Thriller, Science fiction - De Lorcan Finnegan - Avec Jesse Eisenberg, Imogen Poots, Jonathan Aris - Nationalités Irlandais, Belge, Américain

Notes et critiques
Note de la presse : 3.6/5
Note du public : 3.3/5

Synopsis =
Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs
À la recherche de leur première maison, un jeune couple effectue une visite en compagnie d’un mystérieux agent immobilier et se retrouve pris au piège dans un étrange lotissement...

Critique = Télérama par Marie Sauvion
Un jeune couple se retrouve pris au piège d’un lotissement pimpant mais cauchemardesque. L’art de rendre le banal terrifiant.

- « FEMMES D’ARGENTINE (QUE SEA LEY) »
11 mars 2020 / 1h 26min / Documentaire - De Juan Solanas - Nationalités Argentin, Français, Uruguayen

Notes et critiques
Note de la presse : 3.1/5
Note du public : 3.3/5

Synopsis  :
En Argentine, où l’IVG est interdite, une femme meurt chaque semaine des suites d’un avortement clandestin. Pendant huit semaines, le projet a été âprement discuté au Sénat, mais aussi dans la rue, où des dizaines de milliers de militants ont manifesté pour défendre ce droit fondamental. Les féministes argentines et leur extraordinaire mobilisation ont fait naître l’espoir d’une loi qui légalise l’avortement.

Critique : Télérama par Mathilde Blottière
Il y a deux ans, les Argentines défilaient pour la légalisation de l’avortement. Ce documentaire bouillonnant porte leur parole.

- « UN FILS »
11 mars 2020 / 1h 36min / Drame - De Mehdi M. Barsaoui - Avec Sami Bouajila, Najla Ben Abdallah, Youssef Khemiri - Nationalités Tunisien, Qatarien, Libanais, Français

Notes et critiques
Note de la presse : 3.8/5
Note du public : 3.9/5

Synopsis  :
Farès et Meriem forment avec Aziz, leur fils de 9 ans, une famille tunisienne moderne issue d’un milieu privilégié. Lors d’une virée dans le sud de la Tunisie, leur voiture est prise pour cible par un groupe terroriste et le jeune garçon est grièvement blessé..

Critique = Télérama par Guillemette Odicino
Une poignante radiographie d’un pays en proie au chaos.

- « TROIS ÉTÉS »
11 mars 2020 / 1h 34min / Comédie dramatique - De Sandra Kogut - Avec Regina Casé, Otávio Müller, Gisele Fróes - Nationalités Brésilien, Français

Notes et critiques
Note de la presse : 3.0/5
Note du public : 3.1/5

Synopsis  :
Chaque année, Edgar et Marta organisent une grande fête dans leur luxueuse résidence d’été, orchestrée par leur gouvernante Mada et les autres employés de la maison. Mais, en trois étés, tout va basculer. Alors que le monde de ses riches patrons implose, balayé par des scandales financiers, Mada se retrouve en charge de la propriété dont elle est bien décidée à tirer le meilleur parti. Le portrait décapant d’une société néo-libérale à bout de souffle, rongée par ses démons.

Critique : Télérama par Jacques Morice
Un regard lucide et ironique sur le Brésil d’aujourd’hui.

TELERAMA AIME UN PEU

Cotation 3/5

- « YIDDISH »
11 mars 2020 / 1h 00min / Documentaire - De Nurith Aviv - Nationalités Français, Israélien

Notes et critiques
Note de la presse : 3.8/5
Note du public : 3.1/5

Synopsis  :
Sept jeunes d’aujourd’hui racontent leur passion pour la poésie yiddish écrite par des auteurs qui avaient à peu près leur âge dans l’entre-deux guerres.
C’était un moment d’un formidable élan créatif de la culture yiddish. La poésie de ces années était universelle et intimiste à la fois, en relation avec tous les courants littéraires et artistiques de l’époque. Ils étaient polyglottes et se déplaçaient d’un pays à l’autre. Le “Yiddishland” n’était pas un pays, mais une langue.
Les protagonistes du film, certains Juifs, d’autres non, se déplacent eux aussi entre les pays et les langues. Chacun parle de sa relation personnelle au yiddish et à un poète qu’il aime particulièrement. Pour ces jeunes, cette poésie yiddish n’appartient pas uniquement à un passé juif, mais elle permet de se situer face au présent.

Critique : Télérama par Marie Sauvion
Des shtetls aux gratte-ciel, d’hier à aujourd’hui : on voyage par les mots dans ce film aussi sobre qu’intéressant.

- « RADIOACTIVE »
11 mars 2020 / 1h 50min / Drame, Romance, Biopic - De Marjane Satrapi - Avec Rosamund Pike, Sam Riley, Aneurin Barnard - Nationalité Britannique

Notes et critiques
Note de la presse : 3.1/5
Note du public : 3.0/5

Synopsis  :
Paris, fin du 19ème siècle. Marie est une scientifique passionnée, qui a du mal à imposer ses idées et découvertes au sein d’une société dominée par les hommes. Avec Pierre Curie, un scientifique tout aussi chevronné, qui deviendra son époux, ils mènent leurs recherches sur la radioactivité et finissent par découvrir deux nouveaux éléments : le radium et le polonium. Cette découverte majeure leur vaut le prix Nobel et une renommée internationale. Mais après un tragique accident, Marie doit continuer ses recherches seule et faire face aux conséquences de ses découvertes sur le monde moderne…

Critique : Télérama par Guillemette Odicino
Marjane Satrapi s’affranchit du biopic chronologique, mais elle commet quelques maladresses quand il s’agit de convoquer au cœur du récit les futures et tragiques conséquences nucléaires des travaux de la double Prix Nobel — Rosamund Pike, convaincante, même en anglais.

TELERAMA N’AIME PAS MAIS CE N’EST PAS UNE RAISON POUR NE PAS ALLER LE VOIR

Cotation 2/5

- « UNE SIRÈNE À PARIS »
11 mars 2020 / Fantastique, Drame - De Mathias Malzieu - Avec Nicolas Duvauchelle, Marilyn Lima, Rossy de Palma - Nationalité Français

Notes et critiques
Note de la presse : 2.7/5
Note du public : 3.9/5

Synopsis  :
Crooner au cœur brisé, Gaspard s’était juré de ne plus retomber amoureux. Quant à Lula, jolie sirène, elle n’a que le chant pour se défendre des hommes, en faisant s’emballer leur cœur jusqu’à l’explosion. Lorsque la Seine en crue vient déposer Lula au pied du Flowerburger, la péniche-cabaret où chante Gaspard, c’est un mini-tsunami qui va bouleverser leur existence. Lui, l’homme qui a souffert d’avoir trop aimé, et elle, la créature qui n’a jamais connu l’amour, vont apprendre à se connaître. Et à chanter d’une même voix…

Critique = Télérama par Cécile Mury
Très influencé par une esthétique mordorée et rétro à la Caro et Jeunet, le film reste hélas confiné dans sa fantaisie artificielle, comme un joli décor dans une boule à neige.

- « LE COEUR DU CONFLIT »
11 mars 2020 / 1h 19min / Documentaire - De Judith Cahen, Masayasu Eguchi - Avec Judith Cahen, Masayasu Eguchi, Mélissa Barbaud - Nationalité Français

Notes et critiques
Note de la presse : 2.1/5
Note du public : 3.0/5

Synopsis  :
En ouverture, sur fond de cheminées de centrale nucléaire, cette apostrophe : " Est-ce que vous semez demain si le monde vient à sa fin ? " Question pressante suivie d’une remarque d’Eisenstein soulignant que le conflit est le principe même du montage. Voilà d’emblée posée la matrice du film : le monde, son avenir dans un espace nucléarisé, d’une part, le cinéma en tant que représentation avec le montage comme mode opératoire, d’autre part. Et Judith et Masa, devenus alter ego de fiction des deux cinéastes, flanqués parfois de leurs doubles, de nous embarquer dans une cascade de questions enchâssées. Elle la Française, lui le Japonais, couple et cinéastes, nous mènent dans un va-et-vient entre Paris, Fukushima et Hiroshima.

Critique : Télérama par Marie-Hélène Soenen
Une introspection philosophico-perchée prétentieuse et nombriliste, qui échoue à dépasser l’autocontemplation et à initier une réflexion à portée réellement universelle. Pénible.

TELERAMA N’A PAS D’AVIS A VOUS DE VOUS FAIRE UN

- « D’ÉGAL À ÉGAL - AUF AUGENHÖH »
11 mars 2020 / 1h 38min / Famille, Drame - De Evi Goldbrunner, Joachim Dollhopf - Avec Jordan Prentice, Luis Vorbach, Ella Frey - Nationalité Allemand

Notes et critiques
Note de la presse : /5
Note du public : 3.1/5

Synopsis  :
Michi, 10 ans, vit dans un foyer pour enfants. Lorsqu’il découvre un jour une lettre de sa défunte mère à un dénommé Tom, Michi est persuadé qu’il s’agit de son père. Il se lance à la recherche de cet homme qu’ il a espéré pendant des années...Mais quelle est sa déception lorsqu’il découvre que Tom est une personne de petite taille ! Le père qu’ il voulait fort et protecteur est plus petit que lui, et lui vaut les moqueries de ses congénères. Chacun devra surmonter la déception, la différence, pour bouleverser le regard et l’ existante de l’autre...

Critique :

- « ASCENSION SUR LE FIL »
11 mars 2020 / 0h 47min / Documentaire - De Simon Bischoff, Andy Szollosi - Nationalité Australien

Notes et critiques
Note de la presse : /5
Note du public : /5

Synopsis  :
Une équipe de grimpeurs expérimentés décide de tenter l’ascension du Pic de la Fédération, le sommet le plus terrifiant d’Australie qui est situé dans la région la plus sauvage de la Tasmanie. Leur objectif est de réaliser une première hivernale par la Face Nord Ouest une paroi rocheuse titanesque. Mais des trombes d’eau tombent jour après jour : c’est le pire hiver qu’ait connu la Tasmanie dans son histoire. Dans ces conditions, même la marche d’approche, au milieu d’une jungle inhospitalière, prend des allures de cauchemar. Les grimpeurs progressent avec difficulté avec de la boue jusqu’à la ceinture. C’est le début d’une incroyable expédition...

Critique :

- « LOSERS REVOLUTION »
11 mars 2020 / 1h 29min / Comédie - De Thomas Ancora, Grégory Beghin - Avec Clément Manuel, Thomas Ancora, Kody Kim - Nationalité Belge

Notes et critiques
Note de la presse : /5
Note du public : 3.5/5

Synopsis =
Simon, Mehdi et Fred, 3 amis d’enfance, sont conviés à l‘enterrement de Juan, un de leur ancien camarade de classe qui a une dernière volonté : que les garçons prennent leur vengeance à la réunion des anciens en balançant sur ceux qui les martyrisaient ses cendres et créer un mouvement de " révolution des losers " sur les réseaux sociaux. Avec 30 followers, compliqué de créer un buzz. Mais qui de mieux qu’Henry, petit frère de Simon, star de la télé réalité " The real Alpha Belga Boys of Brussels " (qui suit 6 mannequins / Influenceurs dans leur quotidien) et gourou des réseaux sociaux pour les aider à atteindre leur but ? Si ce n’est qu’à un détail près : Henry et Simon se détestent.

Critique :

- « VISIONS CHAMANIQUES : TERRITOIRES OUBLIÉS »
11 mars 2020 / 1h 29min / Documentaire - De David Paquin - Nationalité Français

Notes et critiques
Note de la presse : /5
Note du public : 4.0/5

Synopsis  :
VVoyage initiatique chez les Fangs du Gabon et les Shipibos au Pérou, ce film nous entraîne au son des instruments traditionnels tel le mogongo (arc en bouche), la harpe sacrée et les Icaros, à la rencontre de la sagesse des peuples traditionnels. Cette richesse traditionnelle, dite chamanique, nous rappelle que nous sommes des êtres joyeux, reliés à la nature. Nous suivons les étapes de l’initiation et les enseignements de Sandra Ingerman, auteur chamanique de renommée mondiale.

Critique :