CYCLE Grands acteurs et actrices français : Suzanne Flon

  • Mis à jour : 19 mars

Suzanne Flon, née le 28 janvier 1918 au Kremlin-Bicêtre et morte le 15 juin 2005 à Paris 8e, est une actrice française.

BIOGRAPHIE

Issue d’un milieu modeste, Suzanne Flon, fille d’un conducteur de tramway de la ligne de la Bastille résidant à Fontenay-sous-Bois, a découvert la comédie grâce à l’une de ses institutrices qui lui apprit à bien dire les vers et lui donna surtout le goût de les réciter. Elle commence des études pour devenir institutrice avec son amie Simone Triorot

Comme elle parle l’anglais et l’italien, elle commence sa vie professionnelle comme interprète aux grands magasins Au Printemps, puis elle est quelques mois la secrétaire d’Édith Piaf,puis speakerine de music-hall, avant d’entamer une carrière de comédienne. et notamment présenta à l’Etoile à Paris une revue dont Mistinguett était la vedette. Cette meneuse de revue, racontait-elle, me faisait passer dans les tableaux et me disait : "Ça t’apprendra à marcher."
Elle monte sur les planches en 1943 dans « Le Survivant » de Raymond Rouleau sous le nom d’Anne Lancel, puis l’année suivante dans« Antigone » de Jean Anouilh, au Théâtre de l’Atelier. Elle fait ses débuts au cinéma en 1947 dans « Capitaine Blomet » d’Andrée Feix.

Suzanne Flon obtient la notoriété avec des pièces comme « L’Alouette » de Jean Anouilh ou « La Petite Hutte » d’André Roussin. Suzanne Flon ne dédaigna pas non plus les auteurs du répertoire : Shakespeare, Tchekhov, Pirandello, Musset au TNP mis en scène par René Clair en 1959. A un âge plus avancé, elle était redevenue curieuse du théâtre de son temps, créant des pièces de son amie Loleh Bellon dont "j’aime, confessait-elle, les qualités de lucidité, de tendresse et d’humour". Elle a repris aussi des textes de Marguerite Duras comme L’Amante anglaise ou Savannah Bay avec laquelle elle devait faire une nouvelle rentrée sur les planches en septembre 2005.
Elle s’affiche aussi régulièrement sur les grands et petits écrans. En 1961, elle fait une interprétation remarquée d’une mère dans « Tu ne tueras point » (Claude Autant-Lara). Elle travaille avec certains des grands metteurs en scène français, tels qu’André Barsacq et Jean Vilar. Suzanne Flon a aussi tourné avec John Huston (avec lequel elle eut une liaison), Orson Welles, Joseph Losey, Jean Becker, Emil-Edwin Reinert, etc. Elle a également joué dans« Le Complexe de Philémon » avec Henri Guisol.

À 81 ans, elle joue encore sur les planches dans« L’Amante anglaise » de Marguerite Duras et aurait dû jouer fin 2005 à Paris dans « Savannah Bay ».

Elle s’appuyait aussi sur une voix caractéristique, chaude et légèrement pointue. Elle a été pendant plus de soixante ans une valeur sûre du théâtre français.

Son dernier film est « Fauteuils d’orchestre », où elle joue la grand-mère du personnage interprété par Cécile de France. Elle meurt à l’âge de 87 ans des suites d’une gastro-entérite. Elle a été incinérée au crématorium-columbarium du Père-Lachaise.

FILMOGRAPHOIE _ CINEMA

1941 : « Ce n’est pas moi » de Jacques de Baroncelli
1942 : « L’Ange de la nuit » de André Berthomieu - (sous le pseudonyme d’Annie Lancel)

1943 : « Le colonel Chabert » de René Le Hénaff

1947 : « Capitaine Blomet » d’Andrée Feix
1948 : « Suzanne et ses brigands » de Yves Ciampi : Suzanne Séguin
1949 : « Dernier Amour » de Jean Stelli  : Simone
1949 : « La Cage aux filles » de Maurice Cloche : Mme Edith
1950 : « Rendez-vous avec la chance » de Emil-Edwin Reinert : Blanche Pidoux-Bobin
1951 :« La Belle Image » de Claude Heymann : Lucienne Chenal
1951 : « Procès au Vatican » de André Haguet  : Mère Agnès de Jésus

1952 : « Moulin Rouge » de John Huston : Myriam Hayam

1955 : « Dossier secret » (Mr. Arkadin) d’Orson Welles : La baronne de Nagel

1961 : « Tu ne tueras point » de Claude Autant-Lara : Mme Cordier
1961 : « Les Amours célèbres » un film à sketches inspiré des bandes dessinées de Paul Gordeaux, de Michel Boisrond, dans le sketch : Agnès Bernauer : Ursula, la Margravine
1962 : « Un singe en hiver » d’Henri Verneuil  : Suzanne Quentin, la restauratrice

1962 : « Le Procès » - (The trial) d’Orson Welles : Miss Pittl

1963 : « Château en Suède » de Roger Vadim : Agathe

1963 : « La Porteuse de pain » de Maurice Cloche : Mme Lison / Jeanne Fortier

1964 : « Le Train » - (The train) de John Frankenheimer : Mlle Villard

1966 : « Si j’étais un espion » de Bertrand Blier : Geneviève laurent
1966 : « Le Soleil des voyous » de Jean Delannoy : Marie-Jeanne Farrand

1967 « : Le Franciscain de Bourges » de Claude Autant-Lara : Mme Toledano

1967 : « Tante Zita » de Robert Enrico : Yvette

1968 : « La Chasse royale » de François Leterrier : Céline
1969 : « Sous le signe du taureau » de Gilles Grangier  : Christine Raynal

1969 :« Jeff » de Jean Herman : Mme de Groote

1970 : « Teresa » de Gérard Vergez : Térésa
1970 : « Aussi loin que l’amour » de Frédéric Rossif  : La capitaine
1972 : « Les Volets clos » de Jean-Claude Brialy  : Rosalie
1973 : « Le Silencieux » de Claude Pinoteau : Jeanne
1973 : « Un amour de pluie » de Jean-Claude Brialy  : Mme Edith
1974 : « La Fille d’Amérique » - (The crazy american girl) de David Newman
1975 : « Black out - Le naufrageur » de Philippe Mordacq - Film resté inédit - La barmaid
1975 : « Docteur Françoise Gailland » de Jean-Louis Bertuccelli  : Geneviève Liénard
1976 : « Monsieur Klein » de Joseph Losey : La concierge
1976 : « Monsieur Albert » de Jacques Renard  : Man-Louise
1976 :« Comme un boomerang » de José Giovanni  : Mme Grimaldi
1981 : « Quartet » de James Ivory : Mme Hautchamp
1983 : « L’Été meurtrier » de Jean Becker : Nine, dite "Cognata"
1986 : « Le Journal d’un vieux fou » - (Dagboek van een oude dwaas) de Lili Rademakers : Denise Hamelinck
1987 : « En toute innocence » de Alain Jessua : Clémence
1987 : « Noyade interdite » de Pierre Granier-Deferre : Hazelle
1988 : « La Vouivre » de Georges Wilson  : Louise Muselier
1990 : « Gaspard et Robinson » de Tony Gatlif  : Mamie
1992 : « Voyage à Rome » de Michel Lengliney : La mère
1998 : « Les Enfants du marais » de Jean Becker : La vieille Cricri
1999 : « Je suis né d’une cigogne » de Tony Gatlif : La voisine
2001 : « Un crime au paradis » de Jean Becker : la maîtresse
2002 : « Le miroir d’Alice »de Marc Rivière
2002 : « Mille millièmes -fantaisie immobilière » de Rémi Waterhouse : Mme Chartreux
2003 : « Effroyables Jardins » de Jean Becker : Marie Gerbier
2003 : « La Fleur du mal » de Claude Chabrol  : La tante Line
2004 : « La Demoiselle d’honneur » de Claude Chabrol  : Mme Crespin
2005 : « Joyeux Noël » de Christian Carion : La châtelaine
2006 : « Fauteuils d’orchestre » de Danièle Thompson  : Mme Roux