Sorties cinéma du 7 juillet 2021

  • Mis à jour : 19 juillet

Critiques extraites de Télérama et autres magazines dont Allociné et Première

Sorties du Mercredi 7 juillet

TELERAMA AIME BEAUCOUP

Cotation : 4/5

- « BENEDETTA »
9 juillet 2021 en salle / 2h 06min / Drame, Historique - De Paul Verhoeven - Par Paul Verhoeven, David Birke - Avec Charlotte Rampling, Virginie Efira, Hervé Pierre

Notes et critiques
Note de la presse : 3.5/5
Note du public : 3.2/5

Synopsis =
Interdit aux moins de 12 ans
Au 17ème siècle, alors que la peste se propage en Italie, la très jeune Benedetta Carlini rejoint le couvent de Pescia en Toscane. Dès son plus jeune âge, Benedetta est capable de faire des miracles et sa présence au sein de sa nouvelle communauté va changer bien des choses dans la vie des soeurs.

Critique = Télérama par Jacques Morice
POUR : Le film enchaîne les épisodes à une vitesse étourdissante. Entre des scènes d’imprécation et de flagellation, le passage d’une comète dans un ciel violet et un suicide, un bûcher dressé et une résurrection, la fiction est riche de rebondissements.

- « LES CROODS 2 : UNE NOUVELLE ÈRE »
7 juillet 2021 en salle / 1h 36min / Animation, Aventure, Famille, Comédie - De Joel Crawford - Par Dan Hageman, Kevin Hageman - Avec Antoine de Caunes, Emma de Caunes, Nicolas Cage - Titre original "The Croods : A New Age"

Notes et critiques
Note de la presse : 3.5/5
Note du public : 3.5/5

Synopsis  :
A partir de 6 ans
Les Croods ont survécu à leur part de dangers et de catastrophes mais ils vont maintenant devoir relever leur plus grand défi : rencontrer une autre famille.
Les Croods ont besoin d’un nouvel endroit où habiter. La famille préhistorique part alors en quête d’un endroit plus sûr. Quand ils découvrent un paradis idyllique entouré de murs, ils pensent que tous leurs problèmes sont résolus... Mais une famille y vit déjà : les Betterman.
Avec leur cabane dans les arbres, leurs inventions étonnantes et leurs hectares irrigués de produits frais, Les Betterman sont bien au-dessus des Croods sur l’échelle de l’évolution. Ils accueillent les Croods avec joie, mais les tensions ne tardent pas à s’intensifier entre la famille des grottes et la famille moderne.
Mais une nouvelle menace va propulser les deux familles dans une aventure épique hors des murs, ce qui les obligera à accepter leurs différences et à se servir des forces des uns et des autres.

Critique : Télérama par Marie Sauvion
Fidèle à sa recette — survoltage, fantaisie bigarrée et bestiaire pas piqué des hannetons —, le film montre les habitudes du clan bousculées, notamment, par la soif d’indépendance des adolescents. Pêchu et drôle.

- « LA SAVEUR DES COINGS »
7 juillet 2021 en salle / 1h 27min / Drame, Comédie - De Kristina Grozeva, Petar Valchanov - Par Kristina Grozeva, Petar Valchanov - Avec Ivan Barnev, Ivan Savov, Margita Gosheva - Titre original "Bashtata"

Notes et critiques
Note de la presse : 2.9/5
Note du public : 2.5/5

Synopsis  :
Vasil, artiste peintre septuagénaire vient de perdre son e ?pouse Ivanka. Persuadé que celle-ci cherche à entrer en contact avec lui depuis l’au-delà, Vasil demande l’aide d’un medium bien connu, faiseur de miracles pour les uns, charlatan sectaire pour d’autres. Son fils Pavel tente de le ramener a ? la raison mais Vasil insiste obstine ?ment pour faire les choses a ? sa manie ?re...

Critique : Télérama par Hélène Marzolf
Une échappée acide et tendre, qui questionne la transmission et les liens entre les vivants et les morts.

- « KUESSIPAN »
7 juillet 2021 en salle / 1h 57min / Drame - De Myriam Verreault - Par Myriam Verreault, Naomi Fontaine - Avec Sharon Fontaine-Ishpatao, Yamie Grégoire, Étienne Galloy

Notes et critiques
Note de la presse : 4.1/5
Note du public : 4.0/5

Synopsis  :
Nord du Québec. Mikuan et Shaniss, deux amies inséparables, grandissent dans une réserve de la communauté innue. Petites, elles se promettent de toujours rester ensemble. Mais à l’aube de leurs 17 ans, leurs aspirations semblent les éloigner : Shaniss fonde une famille, tandis que Mikuan tombe amoureuse d’un blanc et rêve de quitter cette réserve devenue trop petite pour elle...

Critique : Télérama par Samuel Douhaire
La belle chronique, âpre et sensible, de deux amies amérindiennes : l’une s’accroche aux traditions innues, l’autre veut s’adapter au Québec moderne…

- « JE VOULAIS ME CACHER »
7 juillet 2021 en salle / 2h 00min / Drame, Biopic - De Giorgio Diritti - Par Giorgio Diritti, Fredo Valla - Avec Elio Germano, Oliver Ewy, Leonardo Carrozzo - Titre original "Volevo nascondermi"

Notes et critiques
Note de la presse : 2.8/5
Note du public : 3.2/5

Synopsis  :
Expulsé par l’institution suisse qui s’occupait de lui à la fin de la Première Guerre mondiale, Antonio se retrouve en Italie contre sa volonté. Sans attache, vivant dans un grand dénuement, il s’accroche à sa raison de vivre, la peinture qu’il pratique en autodidacte. Peu à peu du public à la critique son "art" va bousculer l’académisme. Le destin incroyable et vrai d’Antonio Ligabue, l’un des maîtres de la peinture naïve aux côtés de Rousseau et Séraphine de Senlis.

Critique : Télérama par Frédéric Strauss
Victime d’un destin brutal, le peintre Antonio Ligabue a fui le monde. Une vie en morceaux, dont ce biopic tout sauf académique dessine les contours.

- « FRITZI »
7 juillet 2021 en salle / 1h 26min / Animation, Famille, Historique - De Ralf Kukula, Matthias Bruhn - Par Beate Völcker, Péter Palátsik - Avec Ali Lyons, Oisin Conroy, Lucy Carolan - Titre original "Fritzi - Eine Wendewundergeschichte"

Notes et critiques
Note de la presse : 3.3/5
Note du public : 3.0/5

Synopsis  :
Leipzig, Allemagne de l’Est, 1989. Pendant l’été, Sophie, la meilleure amie de Fritzi part en vacances en lui confiant son chien adoré, Sputnik. A la rentrée des classes, Sophie est absente et sa famille a disparu. Avec Sputnik, Fritzi entreprend de traverser clandestinement la frontière pour retrouver celle qui leur manque tant. Une aventure dangereuse... et historique !

Critique : Télérama par Cécile Mury
Un sensible portrait du quotidien, nimbé de couleurs automnales et de séquences chaleureuses, pour découvrir le passé sans s’ennuyer.

TELERAMA AIME UN PEU

Cotation 3/5

- « FISHERMAN’S FRIENDS »
7 juillet 2021 en salle / 1h 52min / Comédie - De Chris Foggin - Par Piers Ashworth, Meg Leonard - Avec Daniel Mays, Tuppence Middleton, James Purefoy

Notes et critiques
Note de la presse : 2.9/5
Note du public : 3.7/5

Synopsis  :
Danny, un producteur de musique londonien branché se rend en Cornouailles pour un enterrement de vie de garçon. Quand son patron et ami lui lance le défi de faire signer un contrat aux pécheurs du coin pour un album de chants de marins, Danny tombe dans le panneau. Bien loin de ses repères citadins, il tente tant bien que mal de gagner la confiance de cet improbable boys band, qui accorde plus d’importance à l’amitié qu’à la célébrité.

Critique : Télérama par Guillemette Odicino
On se laisse séduire par deux atouts britanniques majeurs : le charismatique James Purefoy (vu dans la série No Man’s Land) et la splendeur, rafraîchissante, des décors naturels.

- « BLACK WIDOW »
7 juillet 2021 en salle / 2h 14min / Action, Espionnage, Aventure - De Cate Shortland - Par Eric Pearson, Stan Lee - Avec Scarlett Johansson, Florence Pugh, Rachel Weisz

Notes et critiques
Note de la presse : 2.9/5
Note du public : 3.4/5

Synopsis =
Natasha Romanoff, alias Black Widow, voit resurgir la part la plus sombre de son passé pour faire face à une redoutable conspiration liée à sa vie d’autrefois. Poursuivie par une force qui ne reculera devant rien pour l’abattre, Natasha doit renouer avec ses activités d’espionne et avec des liens qui furent brisés, bien avant qu’elle ne rejoigne les Avengers.

Critique : Télérama par Marie Sauvion
Un film d’action post-#MeToo drôle et bien interprété.

- « MOFFIE »
7 juillet 2021 en salle / 1h 48min / Drame, Romance, Guerre - De Oliver Hermanus - Par Oliver Hermanus, Jack Sidey - Avec Kai Luke Brummer, Mark Elderkin, Michael Kirch

Notes et critiques
Note de la presse : 2.9/5
Note du public : 3.6/5

Synopsis =
1981, Nicholas a 16 ans, comme tous les jeunes blancs Sud-Africains de son âge, il doit accomplir son service militaire pendant deux ans. Durant cette période, le gouvernement sud-africain, blanc, raciste et ségrégationniste, mène une politique étrangère qui vise à combattre les communistes et die swart gevaar : "le danger noir". Nicholas est envoyé sur le front au sud de l’Angola pour défendre le régime de l’apartheid. Il tente alors de survivre tant aux horreurs de la guerre qu’à la brutalité de l’armée.

Critique : Télérama par Frédéric Strauss
L’émotion est là et donne une gravité juste à cette évocation d’un passé méconnu.

- « LA BATAILLE DU RAIL »
7 juillet 2021 en salle / 1h 22min / Comédie dramatique - De Jean-Charles Paugam - Par Jean-Charles Paugam, Gérôme Rivière - Avec Pierre Lottin, Clara Ponsot, Yasin Houicha

Notes et critiques
Note de la presse : /5
Note du public : /5

Synopsis  :
Franck, squatteur professionnel, doit remplacer un pote dealeur pour la nuit s’il veut crécher chez lui. Le problème, c’est que Franck n’a jamais dealé … Il n’est pas près d’oublier ses nouveaux clients, plus tarés les uns que les autres.

Critique :

TELERAMA N’AIME PAS MAIS CE N’EST PAS UNE RAISON POUR NE PAS VOIR CE FILM

- « LA CHAPELLE DU DIABLE »
7 juillet 2021 en salle / 1h 40min / Epouvante-horreur - De Evan Spiliotopoulos - Par Evan Spiliotopoulos, James Herbert (II) - Avec Jeffrey Dean Morgan, Katie Aselton, William Sadler - Titre original "The Unholy"

Notes et critiques
Note de la presse : 1.9/5
Note du public : 2.2/5

Synopsis  :
Interdit aux moins de 12 ans
Un journaliste discrédité tente d’insuffler un second élan à sa carrière après avoir découvert que de nombreux miracles ont eu lieu dans une petite ville de la Nouvelle-Angleterre. Ces mystères relèvent-ils du divin ou peut-être d’une source plus sombre ?

Critique : Télérama par Cécile Mury
Il y a plus de suspense dans un épisode de Petit Ours brun que dans l’intégralité de ce film d’épouvante à base de miracles suspects (qui est à l’œuvre, Dieu ou Satan ?, on vous laisse deviner) volant des idées un peu partout, sans jamais parvenir à exorciser… le vide.

- « IRMà»
7 juillet 2021 en salle / 1h 28min / Drame - De Vinicius Lopes, Luciana Mazeto - Par Luciana Mazeto, Vinicius Lopes - Avec Maria Galant, Anaís Grala Wegner, Felipe Kannenberg

Notes et critiques
Note de la presse : 2.8/5
Note du public : 2.6/5

Synopsis  :
Lorsque la maladie de leur mère s’aggrave, deux soeurs se rendent dans le sud du Brésil à la recherche de leur père. Sur la route, entre fantômes, super pouvoirs et dinosaures, la plus jeune ne se doute de rien, mais sa grande soeur sait que plus rien ne sera jamais comme avant. Alors que l’astéroïde WF42 se dirige vers la terre, le paysage apparaît sous une lumière rose inconnue, le vent souffle et le voyage dissout la frontière entre le monde intérieur et extérieur.

Critique : Télérama par Marie Sauvion
Il y a, dans ce premier long métrage, des éclats de poésie et une envie de renouveler les récits, sur la jeunesse ou sur les femmes face au patriarcat. Mais l’ensemble est trop ténu et outrageusement arty pour captiver.