bandeau 1 bandeau 2 bandeau 3 bandeau 4

Cultures & Cinémas

Vous êtes ici : Accueil > EVENEMENTS CINEMA > Les festivals > Festival de Berlin _ Berlinade > Sélection Long Métrage Compétition Berlinade 2022

Sélection Long Métrage Compétition Berlinade 2022

  • Mis à jour : 1er février

FILMS SELECTIONES POUR LA BERLINADE DE 2022

- « Peter Von Kant » - François Ozon (France) (film d’ouverture)
Avec Isabelle Adjani, Denis Ménochet, Hanna Schygulla
Adapté librement (comme l’indique d’emblée le titre et le changement de sexe du personnage principal) d’une pièce de Rainer Werner Fassbinder (que son auteur avait aussi porté au grand écran en 1972, Les Larmes amères de Petra von Kant).
La version originale de l’œuvre était centrée sur une célèbre créatrice de mode, veuve de son premier mari et divorcée du deuxième, habitant avec une styliste et assistante qu’elle se plaît à humilier, et qui s’éprend d’une belle jeune femme d’origine plus modeste à qui elle propose de partager son appartement et de bénéficier de ses appuis pour se lancer dans le mannequinat...

- « Nana (Before, Now & Then) » - Kamila Andini (Indonésie)
Nana est l’histoire de femmes luttant dans l’ère de la politique, de la guerre et de la rébellion dans la culture patriarcale.

- « Un été comme ça » - Denis Côté (Canada) Avec Larissa Corriveau, Laure Giappiconi, Samir Guesmi
Invitées en maison de repos pour explorer leurs troubles sexuels, trois jeunes femmes occupent les jours et les nuits à apprivoiser leurs démons intimes. Sous la supervision tranquille d’une thérapeute allemande et d’un travailleur social bienveillant, le groupe tente de garder un équilibre fragile. Pour la jeune Geisha, la sombre Léonie et l’imprévisible Eugénie, il s’agit, pour 26 jours, d’éviter les cris, d’apprivoiser les chuchotements du temps présent et de considérer l’avenir.

- « Avec amour et acharnement » - Claire Denis (France)Avec Juliette Binoche, Vincent Lindon, Grégoire Colin
Jean et Sara vivent ensemble depuis dix ans. Quand ils se sont rencontrés, Sara partageait la vie de François, le meilleur ami de Jean et son grand admirateur à l’époque où Jean jouait au rugby en professionnel. Jean et Sara s’aiment. Un jour, Sara aperçoit François dans la rue. Il ne la remarque pas, mais elle est submergée par la sensation que sa vie pourrait soudainement changer. Pour la première fois depuis des années, François reprend contact avec Jean et lui propose de retravailler ensemble. Se déclenche alors une spirale incontrôlable…

- « Rabiye Kurnaz vs. George W. Bush » - Andreas Dresen (Allemagne/France)
La bataille pour la libération de son fils Murat de Guantanamo catapulte la femme au foyer turque Rabiye Kurnaz de sa maison mitoyenne à Brême directement dans la politique mondiale et jusqu’à la Cour suprême de Washington. À ses côtés, l’avocat des droits de l’homme Bernhard Docke - l’avocat réservé et pondéré et la mère turque capricieuse avec un sens de l’humour méchant - se bat maintenant côte à côte pour faire sortir Murat.

- « Les Passagers de la nuit » - Mikhaël Hers (France) Avec Charlotte Gainsbourg, Emmanuelle Béart, Noée Abita
Paris, années 80. Elisabeth vient d’être quittée par son mari et doit assurer le quotidien de ses deux adolescents, Matthias et Judith. Elle trouve un emploi dans une émission de radio de nuit, où elle fait la connaissance de Talulah, jeune fille désœuvrée qu’elle prend sous son aile. Talulah découvre la chaleur d’un foyer et Matthias la possibilité d’un premier amour, tandis qu’Elisabeth invente son chemin, pour la première fois peut-être. Tous s’aiment, se débattent... leur vie recommencée ?

- « A Piece of Sky » - Michael Koch (Suisse/Allemagne)
Anna et Marco mènent une vie tranquille jusqu’à ce que, peu après leur mariage, Marco apprend qu’il est atteint d’une tumeur cérébrale maligne. En raison de la maladie, ce dernier perd progressivement le contrôle de ses actes. Ces changements soudains de comportement, initialement perçus par Marco comme "libérateurs", s’avèrent rapidement difficiles à gérer pour Anna...

« A E I O U - Alphabet rapide de l’amour »
Germany / France by Nicolette Krebitz with Sophie Rois, Udo Kier, Milan Herms, Nicolas Bridet
Elle pensait que cela ne lui arriverait plus. Il ne savait même pas qu’il existait une telle chose. Une femme et un voleur - une histoire d’amour impossible.

-  « Un año, una noche » - Isaki Lacuesta (Espagne/France)
D’après l’autobiographie de Ramon González, survivant de l’attaque terroriste du Bataclan en 2015.
Le traumatisme d’un jeune couple franco-espagnol. Tous les deux sont des survivants de l’attaque du Bataclan, le soir du 13 novembre 2015.

- « Return to Dust » - Li Ruijun (Chine)
Un couple rejeté par sa famille et contraint à un mariage arrangé.

- « Robe of Gems » - Natalia López Gallardo (Mexique/Argentine/États-Unis)
Le film raconte l’histoire de trois femmes — interprétées par Nailea Norvind, Antonia Olivares et Aida Roa — qui entrent en conflit direct ou indirect avec le commerce local de la drogue1.

-  « La Ligne » - Ursula Meier (Suisse/France/Belgique)
Après avoir agressé violemment sa mère Christina lors d’une dispute, Margaret est arrêtée par la police et condamnée à ne plus s’approcher à moins de 200 mètres de la maison familiale. "Enfermée dehors", Margaret n’aura de cesse de se faire pardonner son acte et cette ligne imaginaire à ne pas franchir cristallisera toutes les tensions de cette famille dysfonctionnelle.

- « Call Jane » - Phyllis Nagy (États-Unis)
Chicago, dans les années 1960. Des femmes se réunissent secrètement pour pratiquer des avortements clandestins, des années avant la légalisation de la pratique par l’arrêté "Roe v. Wade". Joy, une jeune femme mariée, fait face à une gross

esse inattendue et se tourne vers le groupe pour demander de l’aide.

- **« Everything Will Be OK » - Rithy Panh (France/Cambodge)
Tire son titre du slogan du tee-shirt d’un adolescent qui a été tué lors des manifestations au Myanmar. Le film mettra en vedette des figurines de marionnettes et abordera le totalitarisme, la démocratie et une nouvelle façon de communiquer.
- « The Novelist’s Film » - Hong Sang-soo (Corée du Sud)

- « Alcarràs » - Carla Simón (Espagne/Italie)
Après 80 ans à cultiver le même sol, la famille Solé se réunit pour une dernière récolte ensemble.

- « Rimini » - Ulrich Seidl (Autriche/France/Allemagne)
Deux hommes, deux frères, leur maison d’enfance en Basse-Autriche. Ils boivent à leur défunte mère, ils l’enterrent. Puis ils retournent dans leur vraie vie. L’un de retour en Roumanie, pour recommencer à vivre sa vie nouvellement commencée, l’autre à Rimini, pour recommencer à rêver son vieux rêve. Mais tôt ou tard leurs deux passés les rattraperont

-  « Leonora Addio [+] » - Paolo Taviani (Italie)
À Brooklyn, trois enterrements surréalistes sont mêlés par le meurtre d’un garçon immigré d’origine sicilienne.