CYCLE Grands acteurs et actrices français _ Amarande

  • Mis à jour : 21 mars

Amarande est une actrice et auteure française, née le 31 août 1933 à Alfortville (Val-de-Marne) et morte le 11 mars 2022 à Hyères (Var).

BIOGRAPHIE

Enfance et formation
De son vrai nom Marie-Louise Lucie Chamarande, elle est la fille de Jacques Chamarande, industriel, et de Renée Balvay.

Carrière
Sous son pseudonyme d’Amarande, elle apparaît dans de nombreux films au cinéma, mais elle est plus particulièrement connue pour avoir joué dans de nombreuses pièces de théâtre filmées pour l’émission de télévision Au théâtre ce soir.Spécialisée dans le théâtre de boulevard, elle fera ses premiers pas sur scène avec Mireille Darc, Philippe Noiret et Bernard Blier. Bien qu’elle se soit essayée au cinéma ou à la télévision, elle est toujours restée fidèle aux planches.

Au cinéma, elle n’a décroché que des seconds rôles. Pourtant, on ne peut qu’être séduit. Si elle a joué principalement dans des comédies, elle s’est toujours illustrée aux côtés des plus grands comme Darry Cowl dans « Le Triporteur » (1957), Jean-Paul Belmondo dans « Tendre Voyou » (1966)

ou encore Fernandel dans « L’Homme à la Buick » (1968).
Dans les années 1980, elle est également une invitée récurrente de l’émission de jeux L’Académie des neuf.

Vie privée
Marie Louise Lucie CHAMARENDE dit « Amarande » à 21 ans, elle s’est retrouvée seule avec des enfants à élever. Elle n’avait aucun diplôme ni métier, elle s’est dit qu’elle allait faire du théâtre. Elle savait que j’étais faite pour ça ».
AMARANDE est à l’époque chauffeur-livreur devitriol (acides sulfuriques chromiques destinés à la gavalnoplastie ou traitement des métaux).Elle conduit son camion de livraison la journée et suit les cours de François ROSAY et René SIMON le soir. Elle n’a guère le temps de donner la réplique, mais les progrès de la jeune femme sont rapides. Sa première tournée, elle la fera à Vichy, à l’Elysée Palace dans une opérette avec Roger NICOLAS.
Mère des acteurs Sylvain Green et Brigitte Chamarande, Amarande a été un temps la compagne du réalisateur Norbert Carbonnaux (1918-1997). Safille, la comédienne Brigitte Chamarandee est décédée quatre jours après sa mère.

THEÄTRE

En tant que comédienne
1961 : Liliom de Ferenc Molnár, mise en scène Jean-Pierre Grenier, théâtre de l’Ambigu
1961 : Coralie et Compagnie de Maurice Hennequin et Albin Valabrègue, mise en scène Jean Le Poulain, théâtre Sarah-Bernhardt
1962 : Les Oiseaux rares de Renée Hoste, mise en scène Alfred Pasquali, théâtre Montparnasse
1963 : Et l’enfer… Isabelle ? de Jacques Deval, mise en scène Claude Sainval, Comédie des Champs-Élysées
1964 : Moumou de Jean de Létraz, mise en scène Jean Le Poulain, théâtre des Bouffes-Parisiens
1964 : Photo-Finish de Peter Ustinov, mise en scène Peter Ustinov, théâtre des Ambassadeurs
1965 : Les Assassins associés de Robert Thomas, mise en scène Jean Piat, théâtre Antoine puis théâtre du Palais-Royal
1968 : Le Gadget d’Alexandre Rivemale, mise en scène Henri Labussière, théâtre des Mathurins
1970 : Herminie de Claude Magnier, mise en scène Michel Vocoret, théâtre des Nouveautés
1976 : « L’École des cocottes » de Paul Armont et Marcel Gerbidon, mise en scène Jacques Ardouin, théâtre Hébertot

1987 : Le Cœur gros d’Amarande, mise en scène Jacques Ardouin, théâtre de Neuilly et théâtre Charles-Dullin

Au théâtre ce soir

1970 : Les Assassins associés de Robert Thomas, mise en scène Jean Piat, réalisation Pierre Sabbagh, théâtre Marigny : Julia
1972 : Ferraille à vendre (ou Ferraille et chiffons) de Garson Kanin, mise en scène Pierre Mondy, réalisation Pierre Sabbagh, théâtre Marigny : Billie Dawn
1974 : Pétrus de Marcel Achard, mise en scène Jean Le Poulain, réalisation Georges Folgoas, théâtre Marigny : Migo
1975 : Pluie d’après William Somerset Maugham, mise en scène René Clermont, réalisation Georges Folgoas, théâtre Édouard-VII : Sadie
1975 : Les Hannetons d’Eugène Brieux, mise en scène René Clermont, réalisation Pierre Sabbagh, théâtre Édouard-VII : Charlotte Cotterel
1977 : La Bagatelle de Marcel Achard, mise en scène Jean Meyer, réalisation Pierre Sabbagh, théâtre Édouard-VII : Victoria
1977 : Le Coin tranquille de Michel André, mise en scène Michel Vocoret, réalisation Pierre Sabbagh, théâtre Édouard-VII : Danièle
1978 : La Fessée de Jean de Létraz, mise en scène Jacques Mauclair, réalisation Pierre Sabbagh, théâtre Marigny : Hermine
1978 : Le Greluchon délicat de Jacques Natanson, mise en scène Jacques Mauclair, réalisation Pierre Sabbagh, théâtre Marigny : Simone
1979 : L’Amant de cœur de Louis Verneuil, mise en scène Robert Manuel, réalisation Pierre Sabbagh, théâtre Marigny : Charlotte
1980 : Divorçons de Victorien Sardou, mise en scène Robert Manuel, réalisation Pierre Sabbagh, théâtre Marigny : Cyprienne des Prunelles
1985 : La Pomme de Louis Verneuil et Georges Berr, mise en scène René Dupuy, réalisation Pierre Sabbagh, théâtre Marigny : Irma

En tant qu’auteure
1987 : Le Cœur gros, mise en scène Jacques Ardouin, théâtre de Neuilly et théâtre Charles-Dullin

FILMOGRAPHIE

Cinéma
1957 : Le Triporteur de Jack Pinoteau : Marceline (non créditée au générique)
1965 : L’Amour à la chaîne de Claude de Givray : Mélanie
1966 : Paris au mois d’août de Pierre Granier-Deferre
1966 : Tendre Voyou de Jean Becker : Mauricette (créditée au générique sous le nom de Martine Amarande)
1967 : Toutes folles de lui de Norbert Carbonnaux : la teinturière
1968 : L’Homme à la Buick de Gilles Grangier : Paulette Bordier
1968 : « À tout casser » de John Berry : la veuve

1968 : « Béru et ces dames » de Guy Lefranc : Helga

1969 : Aux frais de la princesse de Roland Quignon : Gabrielle
1969 :« Dieu a choisi Paris » de Philippe Arthuys et Gilbert Prouteau

1970 : Et qu’ça saute ! de Guy Lefranc : Pepita
1971 : « La Grande Maffia » de Philippe Clair  : la veuve Cartone

1972 : Les Galets d’Étretat de Sergio Gobbi : Madame Grance
1973 : La Femme en bleu de Michel Deville : Béatrice
1974 : Par ici la monnaie de Richard Balducci : Giulietta, la touriste

Courts métrages
1966 : C’est écrit dans le ciel : Le Verseau de Max Damain
1966 : C’est écrit dans le ciel : Les Poissons de Max Damain
1966 : C’est écrit dans le ciel : Le Sagittaire de Max Damain
1992 : Les Œillades de l’histoire : Hélène de Gilles Katz : Hélène

Télévision

En tant qu’actrice
1966 : Les Cinq Dernières Minutes, (série télévisée) épisode La Rose de fer de Jean-Pierre Marchand : Nana
1967 : « Les Sept de l’escalier 15 » de Georges Régnier (série télévisée) : Dora

1967 : « Julie de Chaverny ou La double méprise » de Jean-Pierre Marchand : Mélanie Rampeau

1967 : Deslouettes père et fils de Arlen Papazian et Claude Robrini (mini-série télévisée)
1968 : Provinces (série télévisée), épisode De folie et d’amour de Jean-Paul Sassy
1968 : Les Demoiselles de Suresnes de Pierre Goutas : Sabine (série télévisée)
1968 : Kœnigsmark de Jean Kerchbron : Marthe
1969 : Les Chevaliers du ciel (série télévisée) de François Villiers
1969 : Laure de Moshé Mizrahi : l’amie de Laure (série télévisée)
1970 : Les Six jours de Arlen Papazian : Nicole
1971 : Aubrac-City de Jean Pignol : Suzy (série télévisée)
1973 : Témoignages (série télévisée), épisode Cover Girl de Paul Siegrist : Peggy
1978 : Les Amours sous la révolution : Quatre dans une prison de Jean-Paul Carrère : Joséphine
1981 : L’Ange noir de Roland-Bernard : sœur Louise
1981 : Le Mari, la femme et le cosmos de Maurice Cloche : Louise
1981 : La Guerre des chaussettes de Maurice Cloche : Louise
1988 : L’Homme à tout faire (série télévisée) de Patrick Gandery-Réty : Catherine Durupt

En tant que scénariste
1981 : L’Ange noir de Roland-Bernard (co-écrit avec Guillaume Hanoteau)
1981 : Le Mari, la femme et le cosmos de Maurice Cloche (co-écrit avec Guillaume Hanoteau)
1981 : La Guerre des chaussettes de Maurice Cloche (co-écrit avec Guillaume Hanoteau)

DISCOGRAPHIE

1970 : À quoi bon se presser (Y. Heldman - Bob Mehdi - Christian Sarrel) / Un certain sourire (Bob Mehdi - C. & J. Caruana), 45 t, Chappell / Sonopresse (CH 45.544)
1971 : « L’Amour et le Rugby » (Jacques Datin - Geneviève Dormann) / Quand revient l’été ( K. Hertha - H. Mayer - Michaële Misrahi)5, 45 t, Festival / Bagatelle / Musidisc (SPX 154)

1971 : Le Pétrole (Frédéric Botton) / Les Cinéphiles (Frédéric Botton), 45 t, Festival / Bagatelle / Musidisc (SPX 156)

1971 : Relax (Gérard Gustin - Ann Grégory) / Ouvrez vos coffres-cœurs (Gérard Gustin - Jean-Luc Morel)6, 45 t, Festival / Musidisc (SPX 165)