Sorties cinéma du 27 juillet 2022

  • Mis à jour : 4 septembre

Critiques extraites de Télérama et autres magazines dont Allociné et Première

Sorties du Mercredi 27 juillet 2022

TELERAMA : TRES BIEN

Cotation 4/5

- « COSTA BRAVA, LEBANON »
27 juillet 2022 en salle / 1h 47min / Drame
De Mounia Akl
Par Clara Roquet, Mounia Akl
Avec Nadine Labaki, Saleh Bakri, Nadia Charbel

Notes et critiques
Note de la presse : 3.4/5
Note du public : 3.4/5

Synopsis =
Liban, dans un futur proche. Soraya et Walid se sont construits une vie idyllique dans les montagnes, loin du désordre et de la pollution de Beyrouth. Dans ce havre de paix, trois générations coexistent en apparente harmonie : les deux filles – Rim 9 ans, Tala 17 ans - la grand-mère et les époux Badri. Tout va bien jusqu’au jour où Rim aperçoit des étrangers dans la vallée. La vie paisible de la famille est brutalement remise en question par l’installation d’une décharge prétendument écologique. Malgré la corruption ambiante qui rend leur combat sans espoir, les Badri font front. Ce chaos extérieur a bientôt des répercussions sur le cocon familial…

gyroscope ; picture-in-picture" allowfullscreen>

Critique = Télérama par Hélène Marzolf
Un drame social intimiste étonnant.

TELERAMA : BIEN

Cotation 3/5

- « SUNDOWN »
27 juillet 2022 en salle / 1h 23min / Drame, Thriller
De Michel Franco
Avec Tim Roth, Charlotte Gainsbourg, Iazua Larios

Notes et critiques
Note de la presse : 3.3/5
Note du public : 3.1/5

Synopsis =
Une riche famille anglaise passe de luxueuses vacances à Acapulco quand l’annonce d’un décès les force à rentrer d’urgence à Londres. Au moment d’embarquer, Neil affirme qu’il a oublié son passeport dans sa chambre d’hôtel. En rentrant de l’aéroport, il demande à son taxi de le déposer dans une modeste « pension » d’Acapulco...

Critique = Télérama par Jacques Morice
Rien n’est pourtant sûr ni paisible ici, la violence peut jaillir à tout moment. Et jusqu’au bout, Neil fascine. Comme l’homme ayant atteint le point de non-retour.

« MI IUBITA MON AMOUR »
27 juillet 2022 en salle / 1h 35min / Drame, Romance
De Noémie Merlant
Par Noémie Merlant, Gimi Covaci
Avec Gimi Covaci, Noémie Merlant, Sanda Codreanu

Notes et critiques
Note de la presse : 3.4/5
Note du public : 2.8/5

Synopsis =
Jeanne part fêter son enterrement de vie de jeune fille en Roumanie avec des amies. Elle y rencontre Nino et sa famille. Tout les sépare. C’est le début d’un été passionnel et hors du temps.

Critique = Télérama par Guillemette Odicino
Le drame couve pourtant, et il donne un délicat goût de cendres aux flammes d’un amour sans doute impossible. Mi Iubita, Mon amour vibre de jeunesse, de désir de l’autre, et d’un élan de cinéma prometteur.

TELERAMA AIME UN PEU

- « MARCEL ! »
27 juillet 2022 en salle / 1h 33min / Drame
De Jasmine Trinca
Par Jasmine Trinca, Francesca Manieri
Avec Alba Rohrwacher, Maayane Conti, Giovanna Ralli

Notes et critiques
Note de la presse : 2.8/5
Note du public : 2.5/5

Synopsis =
La petite fille est insomniaque. La mère est une artiste. Le chien s’appelle Marcel. La petite fille aime passionnément sa mère, mais sa mère aime Marcel plus que tout. Un événement imprévu permettra-t-il à ces chaînes d’amour de se reconnecter ?

Critique = Télérama par Marie Sauvion
Un petit précis de fantaisie (trop) appliquée.

TELERAMA N’AIME PAS, MAIS CE N’EST PAS UNE RAISON POUR NE PAS Y ALLER

« LE RAPPORT AUSCHWITZ »
27 juillet 2022 en salle / 1h 34min / Historique, Drame
De Peter Bebjak
Par Peter Bebjak, Alfréd Wetzler
Avec Noël Czuczor, Peter Ondreji ?ka, John Hannah
Titre original Správa - The Report Movie

Notes et critiques
Note de la presse : 1.8/5
Note du public : 3.3/5

Synopsis =
Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs
Déportés à Auschwitz en 1942, deux jeunes Juifs slovaques réussissent à s’enfuir le 10 avril 1944. Leur but : révéler au monde ce qui se passe dans les camps de la mort, et tenter de sauver des milliers de vies. Mais leur récit paraît tellement invraisemblable que les Alliés risquent de ne pas y croire.

Critique = Télérama par Samuel Douhaire
Des horreurs stylistiques de ce style, il y en a pléthore, hélas, dans ce long métrage pénible.

TELERAMA N’A PAS D’AVIS A VOUS DE VOUS EN FAIRE UN

« KRYPTO ET LES SUPER-ANIMAUX »
27 juillet 2022 en salle / 1h 40min / Animation, Fantastique, Aventure, Famille
De Jared Stern, Sam Levine
Par Jerry Siegel, Jared Stern
Avec Dwayne Johnson, Kevin Hart, Vanessa Bayer
Titre original DC League Of Super-Pets

Notes et critiques
Note de la presse : 3.4/5
Note du public : 3.2/5

Synopsis =
Krypto, le super-chien de Superman, se trouve face à un défi immense : sauver son maître, enlevé par Lex Luthor et son maléfique cochon d’inde Lulu. Pour cela, il devra faire équipe avec une bande d’animaux au grand cœur mais plutôt maladroits.

Critique = Première par Sylvestre Picard
D’accord, ça ressemble à une version super-héroïque de Comme des bêtes avec sa bande d’animaux chelous bardés de super-pouvoirs et vivant une aventure parallèle à celle des humains, mais le plaisir est là : celui de regarder une solide comédie familiale visuellement bien foutue, parvenant à se moquer gentiment de toute la bande de super-héros DC.

« UN ÉTÉ COMME ÇA »
27 juillet 2022 en salle / 2h 17min / Drame
De Denis Côté
Par Denis Côté
Avec Larissa Corriveau, Aude Mathieu, Laure Giappiconi

Notes et critiques
Note de la presse : 2.9/5
Note du public : 2.9/5

Synopsis =
Interdit aux moins de 12 ans avec avertissement
Invitées en maison de repos pour explorer leurs malaises sexuels, trois jeunes femmes occupent les jours et les nuits à apprivoiser les démons intimes. Sous la supervision tranquille d’une thérapeute allemande et d’un travailleur social bienveillant, le groupe tente de garder un équilibre fragile. Pour la jeune Geisha, la sombre Léonie et l’imprévisible Eugénie, il s’agit pour 26 jours d’éviter les cris, d’apprivoiser les chuchotements du temps présent et de considérer l’avenir.

Critique = Première par Thierry Chèze
Mais à l’inverse du cinéma d’un Abdel Kechiche qui fonctionne sur un certain épuisement en faisant des dialogues un moteur – lui, inépuisable - de sa narration, ce ping-pong permanent peine ici à tenir la distance.

- « BECOMING FATHER »
27 juillet 2022 en salle / 2h 09min / Drame, Romance
De Tetsuya Mariko
Par Tetsuya Mariko, Hideki Arai
Avec Sosuke Ikematsu, Sato Jiro, Yû Aoi
Titre original Miyamoto kara Kimi e

Notes et critiques
Note de la presse : 3.3/5
Note du public : 3.6/5

Synopsis =
Interdit aux moins de 12 ans avec avertissement
Maladroit et naïf, Miyamoto, jeune salaryman d’une entreprise de papeterie, tombe amoureux de l’énigmatique Yasuko. Celle-ci utilise Miyamoto pour se débarrasser d’un petit ami indésirable, mais finit par s’attacher au zèle de son admirateur. Alors que leur relation est mise à rude épreuve, Miyamoto s’enferme dans un cycle d’extrême violence pour sauver son honneur et reconquérir Yasuko…
Une histoire d’amour et de vengeance adaptée du manga culte de Hideki Arai.

Critique = Première par Thomas Baurez
A ce pessimisme, la mise en scène tout en grâce de Tetsuya Mariko apporte un salvateur contre-poids.

« DESTRUCTION BABIES »
27 juillet 2022 en salle / 1h 48min / Comédie, Drame, Thriller
De Tetsuya Mariko
Par Tetsuya Mariko, Kohei Kiyasu
Avec Yûya Yagira, Masaki Suda, Nijirô Murakami
Titre original Disutorakushon beibîzu

Notes et critiques
Note de la presse : 3.5/5
Note du public : 2.8/5

Synopsis =
Interdit aux moins de 16 ans
Mitsuhama, port du Shikoku, sud le plus rural du Japon. Là vivent deux frères orphelins, Taira et Shota Ashiwara. L’aîné, Taira, est obsédé par l’idée de se battre. Un jour où il a été passé à tabac par un groupe, il rejoint Matsuyama, la grande ville la plus proche, à la recherche d’adversaires forts à qui se mesurer. Débute alors dans son sillage une escalade de violence.

Critique = Première par Thomas Baurez
Pas de morale, ni de quartier ici, c’est un Japon désorienté, orphelin et malade de lui-même que filme avec fermeté Tetsuya Mariko. Impressionnant.